Randonnées pédestres en Corse

Accueil > Sentiers traversiers > Le plateau du Coscione

Le plateau du Coscione

mercredi 15 février 2017

Le Coscione est un vaste plateau orienté vers l’Ouest, au pied de l’Incudine. De ce vaste territoire , veaux, chevaux, sangliers, cochons et toutes sortes de mouflons ont fait leur domaine.
Aucune construction ne vient miter cet espace. Seules quelques bergeries, en versant sud principalement, portent la marque d’un pastoralisme en perte de vitesse.
La végétation y est rare, rase. L’enneigement en est la principale cause, mais aussi la déforestation et le libre pâturage comme souvent dans les propriétés domaniales.

Voir la carte
Parcours : compter 3h
Dénivelés : voir le profil des randonnées

Rejoindre Quenza. Dans le village, face à l’église, emprunter la rue qui s’élève entre les vieilles bâtisses. Au premier carrefour suivre la signalisation Coscione, 11km de route et de piste conduisent au refuge de Bucchinera (1500 m)
Stationner au parking, si la route en hiver est dégagée jusque là...

JPEGLe plateau s’étage entre 1500 et 1750 m. En hiver son enneigement important en fait un lieu de ski de randonnée, de fond, ou de raquettes. Son vallonnement doux, la multitude des blocs de granit polis, empilés les uns sur les autres, ouvrent toutes sortes de parcours libres, selon les curiosités de chacun.
Souvent les vents d’Est bayent les crêtes, accumulent les congères et apportent un phénomène de foehn sur le plateau et des températures agréables pour la randonnée.

Plusieurs parcours sont possibles, bergeries de Chiralbella, Bocca di Chiralba, bergerie de Croce, de Bassetta... ou plus simplement la flore et les arbres préservés qui se cachent au fond de la vallée de Casamintellu ou de Forcinchesi....

JPEGLe refuge de Bucchinera est fermé l’hiver. Même inaccessible sous les congères qui escaladent sa toiture....


Sur le plateau de Coscione quelques arbres subsistent encore : érable, peuplier, pin à crochet, hêtre, saule, mais ils s’effacent rapidement autour de 1800 m d’altitude, relégués dans les chaos rocheux ou en fond de vallon, produit des multiples écobuages. Le saule glutineux seul suit le genévrier rampant vers les crêtes, mais n’en colonise que les thalwegs.

Sur ces terres d’altitude, de neige et de vent, les difficiles conditions météorologiques façonnent la végétation. Aussi rencontre t-on principalement genet épineux, genet de Lobel, genévrier, spinella, hellébore...

Portfolio

  • Refuge de Bucchinera
  • Pozzine
  • Castellu d'Ornucciu
  • A travers les pozzines gelés
  • Mont Incudine
  • Le plateau du Coscione
  • Mont Incudine et chaîne
  • Pin crochet