Randonnées pédestres en Corse

JPEG - 159.2 ko

Accueil > 6- Patrimoine > Patrimoine et conservation > Les espaces marins protégés

Les espaces marins protégés

vendredi 22 janvier 2016

En corse deux types d’espaces marins protégés sont définis :
- les espaces de dimension internationale,
- les espaces de dimension régionale.

A ceux là s’ajoutent plusieurs arrêtés de protection de biotopes

Les espaces de dimension internationale sont au nombre de deux :

1) Le sanctuaire Pelagos pour les mammifères marins (87 500 km2)
Signé en 1999 par l’Italie, Monaco et la France ce sanctuaire a pour objectif de protéger les cétacés et leurs habitats contre toutes perturbations (captures, blessures, pollutions, bruit, etc...)

2) Le Parc marin international des Bouches de Bonifacio ( GECT)
Officialisé en 2012 entre l’Italie et la France ce parc regroupe le Parc national de l’archipel de la Maddalena (20 150 ha), la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (79 640 ha), la Réserve naturelle des Tre Padule de Suartone (217 ha) et les terrains du Conservatoire du littoral situés sur les 5 communes concernés ( 4 000 ha). Il a pour objectif de répondre aux objectifs communs de protection de la biodiversité et de renforcer la sécurité maritime dans le détroit.

Les réserves naturelles de dimension régionale sont au nombre de cinq :

1) la Réserve de Scandola
2) la Réserve des Bouches de Bonifacio
3) la Réserve de l’étang de Biguglia
4) la Réserve des îles Finocchiarola
5) la Réserve des îles Cerbicales

Tous ces espaces ont pour interdictions :
- toute atteinte à la faune et la flore,
- l’exercice de la chasse et de la pêche,
- le camping et le bivouac,
- le dépôt d’ordures,
- les feux,
- la circulation des animaux domestiques pour la plupart,
- pour certains toute activité industrielle ou commerciale, ou toute manifestation sportive ou touristique.
- pour d’autre des zones de non prélèvement sont strictement définies.

A ces espaces il convient de rajouter 9 arrêtés de protections de biotopes qui concernent :

1) l’île de la Giraglia,
2) l’île de Capense ( Centuri),
3) le domaine public maritime de Saint Florent,
4) le domaine public maritime de Coggia (grotte marine de Temulli, Sagone),
5) l’île de Piana (Coti Chiavari),
6) les îles Bruzzi et les îlots des Moines (Pianottoli et Monaccia d’Aullène),
7) l’archipel de la Tonnara (Bonifacio),
8) les îlots de Ziglione et Stagnolu ( Porto Vecchio),
9) les îlots de Cornuta et Roscana (Zonza).

Pour ces espaces débarquement, mouillage, accès, publicité même pour certains, sont interdits.

Espèces protégées

Les espèces suivantes sont protégées ou réglementées :
Crustacés ( langouste, homard, araignée de mer, cigale de mer) ;
Mollusques ( patelle géante, grande nacre, datte de mer, jambonneau hérissé, jambonneau rude) ;
Échinodermes vivants ou morts (oursin diadème) ;
Porcelaine ;
Hippocampe ;
Corail ;
Thon rouge ;
Tortues marines (tortue caouanne et tortue luth) ;
Mammifères marins ;
Herbiers de posidonies et cymodocées (l’ancrage est interdit dans les zones couvertes par ces végétaux).


Tout cétacé échoué doit être signalé à l’association CARI (06 09 38 81 03),
Toute tortue blessée doit être signalée au RTMMF (même n° que CARI),
L’observatoire sur la Caulerpa taxifolia et racemosa est joignable au 04 95 50 45 41.