Randonnées pédestres en Corse

JPEG - 159.2 ko

Accueil > 6- Patrimoine > Lexique

Lexique

lundi 1er juin 2015

 

A

Aire de répartition : Zone délimitant une répartition géographique incluant la totalité des populations d’une espèce animale ou végétale.

Anémomorphose  : Modification de la forme des plantes et des paysages végétaux sous l’effet des vents dominants.

Anfractuosités : Cavité, enfoncement.

 
 
B

Biomasse végétale : Masse de matière vivante végétale présente dans un individu, une population d’espèce ou un milieu.

Bivalve  : Mollusques dont la coquille est constituée de deux parties distinctes et attachées, plus ou moins symétriques, pouvant s’ouvrir ou se refermer.

 
 

C

Chaméphyte : Végétal dont les bourgeons sont à 10 - 50 cm du sol pouvant être un arbuste, une plante herbacée ou plus ou moins ligneuse.

Communauté : Ensemble d’organismes appartenant à des populations d’espèces différentes constituant un réseau de relations.

 
 
D Diurne : Vivant le jour.  
 
E

Echelle des temps géologiques

Ecosystème : Ensemble formé par la totalité des êtres vivants (biocénose) existant dans un milieu physico-chimique déterminé (biotope ou habitat) et de leurs interactions.

Endémique/Endémisme : Espècece indigènene que l’on retrouve en une région particulière et dont la distribution est relativement restreinte.

Envergure : Distance entre les extrémités des ailes.

Etage infralittoral : Zone toujours immergée, correspondant au monde sous-marin par excellence. La limite basse est celle des Herbiers à posidonie, soit environ moins 35 mètres suivant la qualité de l’eau.

Evapotranspiration : Emission d’eau par la plante à la fois par transpiration et par évaporation.

 
 
F Foliole : Petite feuille.  
 
G Grégaire : Qui montre une tendance à vivre en groupe ou à se rassembler avec d’autres individus.  
 
H

Habitat naturel : Il est constitué par l’ensemble indissociable des facteurs physiques et biologiques à savoir :
- nature du sol, propriétés physiques et chimiques, conditions climatiques locales, salinité, exposition aux vents,
- et l’ensemble des organismes vivant au sein de cet habitat : faune et flore, appelé biocénose.

Dans le cadre de la Directive Européenne, on distingue selon leur importance :
- les habitats d’Intérêt Prioritaire, considérés comme en danger de disparition et pour lesquels l’Union Européenne porte une responsabilité particulière quant à leur conservation ;
- les habitats d’Intérêt Communautaire, considérés en danger de disparition ou ayant une aire de répartition restreinte ou étant caractéristiques d’une région biogéographique.

Halophile : Qui est capable de vivre dans des conditions de fortes concentrations en sel.

Halo-résistant : Qui résiste au sel.

Hydrodynamisme : État d’agitation des masses d’eau.

 
 
K Karst/karstique : Massif calcaire dans lequel l’eau a creusé de nombreuses cavités. On trouve dans les reliefs karstiques des formes géographiques bien particulières comme les dolines, les poljes, les canyons ou encore les résurgences.  
 
  << retour  
 
M

Mer Tyrrhénienne : Partie de la Méditerranée formant un triangle limité à l’ouest par la Corse et la Sardaigne, à l’est par la péninsule italienne et au sud par la Sicile.

Morphologie/morphologique : Structure, aspect externe des animaux et des plantes.

 
 
N

Nitratation : Enrichissement en nitrates et nitrites et oxydation des nitrites en nitrates (aliment azoté normal des plantes vertes) par des bactéries aérobies.

Nitrophile : Plantes qui vivent dans les sols riches en azote (ou en nitrates).

Nitrophilisation : Colonisation d’un milieu par des plantes nitrophiles.

 
 
P

Phénologie/phénologique : Etude de l’influence des climats sur le développement saisonnier des plantes (feuillaison, floraison, fructification) et des animaux (hibernation, migration, nidification, reproduction).

Photophile : Qui aime la lumière.

Phryganes : Les phryganes méditerranéennes correspondent aux formations arbustives basses localisées sur les substrats majoritairement rocheux du littoral.

Physiologie/physiologique : Etude du fonctionnement mécanique, physique et biochimique des organismes vivants, animaux ou végétaux, de leurs organes et de leurs organisations, de leurs structures et de leurs tissus. La physiologie étudie également les interactions d’un organisme et de son environnement.

Phytophage : Qui se nourrit de végétaux.

Pozzine : La pozzine est définie comme une tourbière acide très plane, le plus souvent parsemée de trous d’eau (pozzi en langue corse) que relient des chenaux naturels creusés par l’écoulement des neiges fondues. Les vastes pelouses humides des pozzines dites de fond se rencontrent autour d’anciens lacs glaciaires, en voie de comblement par des sédiments tourbeux depuis la fin de la dernière glaciation.

La flore des pozzines corses est constituée de végétaux hygrophiles et méso-hygrophiles, dont le feuillage enchevêtré forme un tapis dense, de 5 à 10 cm de hauteur. D’autres espèces végétales y sont courantes : joncs, renoncule porte-cœur, potentille anglaise, pâquerette des neiges, grassette corse… Les pozzines en cours d’assèchement se reconnaissent à leur colonisation par des fruticées naines (genévrier nain, épine-vinette du mont Etna) et des forêts d’aulne odorant.

Ces zones humides jouent un rôle dans la régulation du débit des cours d’eau lors de la sécheresse estivale du climat méditerranéen, ainsi que pour l’alimentation du bétail lequel contribue en retour à leur maintien durable. Toutefois, le piétinement répété des pozzines par troupeaux et promeneurs, et l’eutrophisation de l’eau par des déjections animales peuvent menacer leur équilibre écologique.

 
 
R

Roche sédimentaire : Qui résulte de l’accumulation et du compactage de débris d’origine minérale (dégradation d’autres roches), organique (restes de végétaux ou d’animaux, fossiles) ou de précipitation chimique.

Rudéral : Espèce qui vit dans les ruines, les décombres ou les remblais.

 
 
S

Sédentaire : Qui reste dans une région déterminée.

Sténo-méditerranéenne : Aire de répartition correspondant au pourtour méditerranéen.

 
 
T Transgression marine : Envahissement des continents par la mer, dû à un affaissement des terres émergées ou à une élévation générale du niveau des mers.  
 
Z Zooplancton : Plancton animal qui se nourrit de matière vivante. Il remonte la nuit vers la surface pour se nourrir de phytoplancton (plancton végétal) et redescend pendant la journée vers les eaux plus profondes.  
 
<< retour